« La nuit est devenue un lieu de créativité pour les politiques publiques »

Depuis 30 ans qu’il travaille sur l’étude de la nuit urbaine, le géographe Luc Gwiazdzinski a vu la nuit devenir un vrai champ d’études pour les chercheurs. L’ouvrage qu’il a co-dirigé, intitulé « Night studies », le montre de façon très pertinente, et sur la planète entière. On voit bien que l’économie et les réseaux ont grignoté petit à petit le temps de la nuit. Ce qui était, pour nous, animaux diurnes, un temps entre parenthèses, un temps de pause pour se ressourcer, un temps pour rêver à côté du monde éveillé, est devenu une sorte de jour bis.

« Aujourd’hui, explique Luc Gwiazdzinski, on vit dans des métropoles où on ne voit même plus le soleil se coucher« . L’invasion du jour dans la nuit provoque inévitablement des conflits, et paradoxalement, ces conflits sont la source d’une nouvelle créativité pour les aménageurs. On arrive encore, autour des questions de la nuit, à créer les conditions d’un débat, d’une expérimentation, nous raconte Luc Gwiazdzinski. Elle nous sort d’une réponse binaire, elle amène le compromis. Sans lumière, pas de nuit, mais trop de lumière tue la nuit.

Dans la première partie de l’entretien qu’il nous accordé, le géographe nous apprend que la nuit, c’est comme la ville, ça s’éprouve physiquement. Pour penser la nuit, il faut la vivre, il faut avoir traversé une ville d’un bout à l’autre, du coucher du soleil jusqu’au petit matin, pour comprendre ce que la nuit peut apporter à la ville, pour toucher du doigt ce que la nuit peut venir irriguer dans les politiques urbaines du jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s