Homo urbanus, les villes du monde au ras du bitume…

Les cinéastes Ila Béka et Louise Lemoine se sont promenés dans 10 grandes villes du monde. Leur travail est projeté dans le cadre du Festival Image de Ville à Marseille, jusqu’au 25 octobre*. (Les dix films sont visibles en VOD sur la plateforme Viméo).

Ni fiction, ni documentaire, ces dix films d’une heure sont filmés au ras des habitants, au ras de la vie. « Nous étions très près des gens, explique Ila Béka, au milieu d’eux ». Une subjectivité totalement assumée qui transmet un ressenti au spect’acteur, lequel se trouve au coeur même de la rue, à Tokyo ou à Bogota, à Saint Pétersbourg ou à Rabat.

L’intérêt réside dans la confrontation d’un film à l’autre, dans le télescopage des ambiances, des pratiques de l’espace public. C’est la raison pour laquelle Béka et Lemoine ont désiré mettre en place une exposition et non pas une projection : le dispositif scénique est divisé en 3 très grands écrans, qu’on peut regarder séparément ou en même temps, s’immerger dans une ville ou au contraire sauter d’une atmosphère à l’autre.

Ila Béka et Louise Lemoine nous expliquent comment ils ont travaillé (entretien réalisé par Luc Joulé pour Image de Ville).

  • Les Docks Village, entrée K, jusqu’au 25 octobre, ouvert de 10h à 19h

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s